Publicité
Guide des maternités
Publicité

 
pré-éclampsie : une pathologie de la grossesse Guide des maternités
infirmière et nouveau-né à la clinique Lafourcade
infirmière et nouveau-né à la clinique Lafourcade
(doc. Capio Santé)
Publicité

allaiter son enfant, donner le sein

choisir le nom et le prénom de son enfant

choisir sa maternité

congé de maternité, congé parental

consultations avant la naissance

déclaration de naissance auprès de l'état civil de la mairie

diagnostic avant la naissance

dictionnaire de la maternité

donner le sang du cordon ombilical lors de l'accouchement

la valise : ce qu'il faut prévoir pour la maman et le futur bébé avant le départ pour la maternité

Le réseau périnatal

pré-éclampsie : une pathologie de la grossesse

préparation à la naissance

régime, activités et précautions pendant la grossesse

temps de trajet vers la maternité dans votre département


La pré-éclampsie est une pathologie grave qui peut apparaître lors de la grossesse. Elle touche 4 à 7% des femmes enceintes, et reste une des causes majeures de maladie voire de décès chez la future mère et/ou son enfant. C'est notamment la 2e cause de décès de la mère après les hémorragies et elle est à l'origine de 1/3 des naissances de grands prématurés.

Qu'est-ce que la pré-éclampsie

La pré-éclampsie se caractérise par un défaut de constitution du placenta et la mauvaise vascularisation par les artères spiralées du placenta. L’organisme maternel compense le défaut de vascularisation du placenta par une hypertension artérielle et une réduction de la perfusion de tous les organes de la mère amenant un risque de défaillance de l'un deux.
La pré-éclampsie est une pathologie qui peut être mortelle, une meilleure prise en charge des patientes permettrait (et ce même si la physiopathologie de la maladie est complexe) de réduire au moins la gravité de la pré-éclampsie, de ses conséquences et l'urgence des décisions.

Les symptômes de la pré-éclampsie

Les symptômes de la pré-éclampsie qui doivent faire consulter son médecin :

  • tension artérielle supérieur à 14/9,
  • protéinurie supérieur à 300mg / 24 heures,
  • troubles visuels,
  • raréfaction des urines,
  • douleurs à l’abdomen,
  • barre épigastrique,
  • vomissements,
  • céphalées, maux de tête,
  • oedèmes.

    source APAPE (Association de Prévention et d'Actions contre la Pré-Eclampsie)


     
     

    Guide des maternités de votre département

    Liste de toutes les maternités par département
  • Publicité

     
    Urgences
    Abonnez-vous
    Publicité